Le livreur Deliveroo algérien, Dhia Eddine D. renvoyé là d’où lui vient sa haine des Juifs

Publié par

Le livreur Deliveroo algérien qui refusait de “servir les juifs” a été arrêté et va être expulsé

Lessakel : le vrai problème en suspend sera, un jour, de régler son compte à un antisémitisme d’Etat algérien, né, entre autres, du ressentiment post-colonial envers le décret Crémieux et de l’antisionisme viscéral du FLN. Cela ne s’arrangera sûrement pas avec la récente reconnaissance par l’Amérique, de la souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental, en échange d’un rapprochement officiel, déjà secrètement bien avancé, avec l’Etat Juif. Autant parler de guerre larvée, gravée dans presque toutes les têtes… et tétée au lait de leur mère, disait le perspicace Georges Bensoussan, évincé pour cela par un certain Mémorial, à la mémoire sélective. Bien au-delà du problème purement étatique et nationaliste algérien, il faut dénoncer sans relâche le statut inférieur en Islam des Non-Musulmans, ou Dhimmis, dont font partie les « Gens du Livre », Juifs et Chrétiens, d’où découle « l’antisionisme », puisqu’on ne saurait négocier quoi que ce soit avec de tels êtres réputés « inférieurs »..

Par Auteur valeursactuelles.com / Mercredi 13 janvier 2021 à 21:29

Image d’illustration © NICOLAS MESSYASZ/SIPA

L’individu, dont les papiers ne sont pas en règle, avait refusé de prendre la commande d’un restaurant en apprenant qu’il servait de la nourriture casher. 


Un acte d’antisémitisme qui ne restera pas impuni. La semaine dernière, à Strasbourg, un livreur de l’entreprise Deliveroo s’était présenté dans un restaurant casher afin de prendre en charge une commande. En apprenant que l’établissement servait de « la cuisine israélienne », il avait alors déclaré « Je ne sers pas les juifs » et avait annulé la commande. Ce même livreur pourrait même avoir récidivé quelques minutes plus tard dans un autre restaurant. Selon nos informations, il a été arrêté après quelques jours. Il s’agit d’un ressortissant algérien, nommé Dhia Eddine D., comme l’a révélé le député Meyer Habib, dont les papiers ne sont pas en règle. Il va prochainement être expulsé. 

Plusieurs plaintes contre le livreur et Deliveroo

L’affaire avait fait grand bruit et avait été largement relayée dans la presse. Les restaurateurs juifs des deux restaurants concernés ont déposé plainte le 7 janvier au commissariat central de police de Strasbourg. Le Consistoire israélite du Bas-Rhin ainsi que le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) ont également décidé de porter l’affaire devant la justice. Leur avocat, Maître Raphaël Nisand, a indiqué avoir déposé deux plaintes distinctes contre le livreur et Deliveroo. Dans la foulée, le parquet de Strasbourg a ouvert une enquête pour « discrimination à raison de l’origine dans le cadre de la fourniture d’un service », qu’il a confié à la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Bas-Rhin.

 Mardi 12 janvier, la ministre déléguée à la Citoyenneté a convoqué la direction France de Deliveroo, comme elle l’a indiqué sur son compte Twitter. L’entreprise de livraison de plats cuisinés a ensuite annoncé l’ouverture d’une enquête interne et la suspension du compte du livreur suspecté. « Si les faits sont avérés, nous mettrons définitivement fin au contrat de ce livreur », avait-elle également promis. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s